«Depuis l’enfance, mon rêve est de guérir les maladies mortelles»

Chad Brokopp a créé Mabimmune Diagnotics en 2011 pour prévenir les crises cardiaques par un diagnostic précoce et un traitement ciblé.

Mabimmune_4001.jpg
Chad Brokopp

Près de 8 millions de personnes meurent chaque année d’une crise cardiaque. C’est ce qui a motivé l’Américain Chad Brokopp à se lancer en 2007 dans un doctorat de médecine moléculaire à l’Université de Zurich. «Depuis l’enfance, mon rêve est de guérir les maladies mortelles, déclare le chercheur. Pendant mon doctorat, nous avons découvert une nouvelle cible thérapeutique – une structure moléculaire appelée FP1 – qui a un fort potentiel pour aider les patients à risque cardio-vasculaire. Démarrer une entreprise s’est imposé comme une évidence pour amener ces nouveaux traitements dans les cliniques.» En 2011, il fonde la start-up Mabimmune Diagnotics.
 
Les meilleurs médicaments de prévention d’infarctus qui existent sur le marché ne réduisent les risques de décès d’origine cardiovasculaire que de 20% et occasionnent d’importants effets secondaires, explique Chad Brokopp. Son entreprise développe un test diagnostique qui permet d’identifier la cible FP1 qui est présente chez une majorité des patients à risque et qui contribuerait de manière significative aux crises cardiaques et aux accidents vasculaires cérébraux. Le chercheur a mis au point un traitement élaboré à base d’anticorps humains qui est capable de préserver chez ces malades les tissus cardiaques sains. La start-up vient également de breveter une nouvelle technologie qui devrait leur permettre de découvrir de nouvelles cibles thérapeutiques.

Un enjeu: recruter une équipe
«Lorsque le projet d’entreprise est devenu concret, il m’a semblé indispensable de recruter des personnes talentueuses et expérimentées pour amener les médicaments en clinique», confie Chad Brokopp. Le jeune homme ne tarit par d’éloges au sujet des quatre co-fondateurs venus l’épauler: «Ils ont joués un rôle déterminant dans l’orientation de la société, que ce soit pour les brevets, les licences ou le marketing.»
 
Pour démarrer, la spin-off a été soutenue financièrement par les deux premières phases de venture kick pour un montant de 30'000 francs. Dans l’attente d’une troisième étape qui pourrait lui rapporter 100'000 francs supplémentaires, Mabimmune Diagnostics a bénéficié du soutient d’un coach attribué par la CTI ainsi que celui de Volkswirtschaftsstiftung (Fondation pour la promotion de l’économie suisse). Sélectionné par venture leaders 2012, Chad Brokopp s’est envolé à Boston en juin dernier. «Un programme excellent pour apprendre à diriger une entreprise. Mais c’est aussi une bonne occasion de développer de nouvelles idées.»
 
Texte : Feriel Mestiri

Weiterführende Links

venturelab Newsletter

Erfahre Neues aus der Startup-Szene, wir halten dich gerne auf dem Laufenden.

Nächste Events/Kurse

Entdecke mit useren Kursen und Events die spannende Welt der Startups.

Medienkontakt

Du hast eine weitere Finanzierungsrunde abgeschlossen, ein neues Produkt lanciert oder einen relevanten Meilenstein erreicht? Dann lass es uns wissen!